« Une naissance sans violence »

En hommage à ce « poète accoucheur », décédé le 25 mai 2017,

« L’enfant est le père de l’homme. Ce n’est pas la femme qui accouche, c’est l’enfant qui naît »  – Frédérick Leboyer

Par Renée Greusard : « Au début de sa carrière, Leboyer est d’abord un nom qu’on chuchote de femme en femme, comme un bon plan. Il existe un obstétricien qui accouche les parturientes endormies avec du chloroforme…Ainsi donc, elles ne ressentent pas de douleur. C’est dans les années 70, en découvrant l’Inde et en débutant sa psychanalyse qu’il renie cette pratique, estimant qu’elle dépossède les femmes de ce moment qui est le leur. Son vécu de nourrisson né post-mature et aux forceps l’a bouleversé.: « J’ai eu une naissance atroce. En la revivant, j’ai découvert que ce n’était pas par bonté que j’endormais mes accouchées. En les empêchant de souffrir, de crier, de hurler, c’est la souffrance de ma mère, ce sont ses cris, et mes cris à moi aussi que j’essayais d’effacer. Ce fut très dur de découvrir ça… très… « 

« Pour une naissance sans violence »

« Leboyer propose d’accueillir le nouveau-né dans le silence et la pénombre ; il n’a pas besoin de soins immédiats. Il doit être posé délicatement sur la poitrine de sa mère, être massé doucement, et y rester le temps qu’il s’habitue à son nouvel environnement. S’il est traité de la sorte, il ne crie pas. Le cordon ombilical est coupé quand il a cessé de battre. […]Et peu à peu, le bébé se détend, s’épanouit et ouvre les yeux. »

Frédérick Leboyer va expérimenter pendant sept ans les effets de ces pratiques. En 1972, avant de publier son ouvrage, il veut être sûr que sa méthode n’est pas nocive pour les bébés et il demande à la psychologue Danielle Rapoport de pratiquer sur 1000 enfants nés dans cette clinique des “baby-tests“. Quand elle lui confirme que ces enfants vont bien, en 1973, il publie au Seuil son livre, « Pour une naissance sans violence ». Pour une naissance sans violence » est un cri. Frédérick Leboyer hurle qu’il faut considérer le nourrisson comme une personne à part entière.

 

 

 

 

 

Advertisements

Film : L’ordre divin

Suisse, 1971. Nora vit dans un petit village paisible, peu influencé par le mouvement de mai 68. Mais sa vie de famille et celle de son village vont être bouleversées lorsque Nora décide de se battre pour que le droit de vote soit accordé aux femmes…

 

Mantra : EK ONG KAR SAT GUR PRASAD

EK ONG KAR SAT GUR PRASAD

Un mantra magique qui ouvre aux miracles, qui nous fait lever les yeux vers la lumière, qui nous fait ressentir le divin et que nous sommes là pour avancer vers notre Source intérieure.

« Tout ce qui arrive est une bénédiction du Créateur Unique.
Cette réalisation se manifeste par la grâce. »