Café + Ayurvéda

  • Café ou pas café ?
    Il existe toutes sortes d’études en faveur du café et d’autres pour montrer les effets pervers du café,
    Mais vous, quelle est votre relation avec le café ?
    Pour l’ayurvéda, tout aliment ou boisson peut être un poison ou un médicament….selon les heures de la journée, la constitution individuelle digestive de chacun, la constitution individuelle nerveuse de chacun., nos émotions…

Les qualités ayurvédiques du café : Chaude, sèche, astringente et stimulante

– Si votre constitution de base (nerveux & digestif) : Constipation, sécheresse, agitation, insomnie, imaginatif, spontané, rapide à comprendre…. Votre café personnalisé :  Café + gingembre + cardamome + noix de muscade + 1 c. à thé de ghee + sucre de canne brut biologique

– Si vous constitution de base (nerveuse & digestive) : Brûlures d’estomac, acidité, esprit dynamique, entreprenant, aime les défis, reflux acide, critique, colérique ou contrôlant. Votre café personnalisé : Café + cardamome + anis étoilé + safran + 1 c. À thé d’huile de coconut

– Si votre constitution de base (nerveuse & digestive) : Stabilité, mémoire à long terme, rétention d’eau, congestion des sinus ou mucosités, lenteur dans les décisions à prendre, endurant, trop attaché aux choses matérielles ou aux gens. Votre  café personnalisé : Café + cardamome + poivre noir + reishi + ginseng + miel

Le meilleur moment de la journée pour le café est le matin, entre 6h00 et 10h00
Meilleur aussi l’hiver et le printemps,
Moins bénéfique en été et à l’automne

Rasayana : rajeunissement ayurvédique

Éthymologiquement, RASAYANA vient de Rasa « essence subtile » et Ayana « ce qui entre, ce qui pénètre« . Rasa est le premier des 7 dathus (tissu du corps) : La lymphe. Si la lymphe ne fonctionne pas bien, rien ne peut pénétrer dans le corps. À la fois très subtile et très précieuse que notre lymphe.

L’équilibre du corps repose sur l’équilibre entre une action catabolique (destruction) et une action anabolique (construction) qui se perpétue en cycle en permanence. Les Rasayanas supportent l’action anabolique (construction) dont le but est de renforcer l’ojas, soit la force vitale,  de manière à ce que les tissus soient toujours bien nourris. On dit que les thérapies Rasayana sont des thérapies de rajeunissement. Les Rasayanas sont les remèdes les plus subtils des thérapies ayurvédiques, « ce sont des moyens qui permettent de favoriser l’unité en Soi, de vivre en osmose avec la création et le créateur, de purifier tout ce qui peut entraver et bloquer l’unité ». Ils sont une manière de transformer le corps physique, mental, émotionnel et spirituel.

Les Rasayanas sont sous différents types : tartinade à base de plantes, pratiques de méditation, thérapies de massages, exercices….

  • Rasayana au miel, en cas de lourdeurs digestives : 1/2 c. à thé de gingembre + 1/2 c. à thé de curcuma + 1/2 c. à thé de poivre noir. Mélanger 1/2 c. à thé de cette potion avec un peu de miel biologique, non pasteurisé, 2 fois par jour (le matin et le soir). Le miel est un nectar de longévité pour la médecine ayurvédique, mais si le miel est chauffé alors il devient un aliment collant, stagnant et mort dans le tube digestif, se transforme en toxines.
  • Chyawanprash : Élixir de jouvence (sous forme de cure de 3 semaines)
  • Rasayana Amla : Sous forme de cure de 3 semaines
  • Triphala : Un mélange de 3 plantes qui à la fois est un Tonique nettoyant et rajeunissant pour le côlon, les poumons, l’intestin grêle, le foie, la circulation du coeur et le sang, les graisses.
  • Formation Ayurvéda : Panchakarma-Rasayana (octobre, Montréal)

 

Recette du Ghee Ghrita (ghee + épices)

« Le ghee augmente Ojas, l’essence subtile de tous les tissus. Il accroît Agni et toutes les énergies digestives et enzymes du corps. Il favorise le feu digestif résidant dans l’intestin grêle, sans aggraver le dosha Pitta. Le ghee ne congestionne pas le foie comme le font les huiles ou autres matières grasses, mais le tonifie. Régénérant pour le système nerveux, le cerveau et le mental. » – Dr Vasant Lad

ghee

Connu dans la littérature védique comme «liquide d’or et nourriture sainte», le ghee est exempt de sel, de lactose, de caséine (protéines de lait) est considéré comme le meilleur gras pour les 3 doshas. Il contient les omégas 6 et 9 ainsi que plusieurs vitamines (A, D, E, K). Il demeure idéal pour les toasts, les pâtisseries, la cuisson à haute température sans brûler ni s’oxyder. Son goût rappelle celui de la noisette ou du pop-corn . Le ghee se conserve très longtemps à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans un endroit sec. Inutile de le réfrigérer, “selon les anciens, ses vertus augmenteraient avec le temps”. En revanche, évitez d’utiliser des ustensiles humides, ce qui nuirait à sa conservation.

Il réduit l’acide gastrique, et aide à rétablir ou à le mucus dans l’estomac. Ce qui ne font pas les autres graisses (beurre ou huiles) qui ralentissent le processus digestif et demandent un effort supplémentaire au foie. Ses vertus facilitent également le travail cérébral de focalisation et de mémorisation.

  • À feu doux, déposez 450 g de beurre non salé, biologique, dans une casserole jusqu’à ce que le beurre fonde. Ne pas recouvrir.
  • Pendant la cuisson, une mousse blanche apparaît. Au fur et à mesure, la retirer à l’aide d’une cuillère & garder cette écume, uniquement si votre beurre est biologique (elle continent des propriétés médicinales).
  • Après environs 30 min ou plus (le temps de cuisson varie selon la casserole, la source de chaleur, etc.), le beurre est limpide, de couleur or et vous pouvez voir des résidus au fond de la casserole. Il est temps de retirer la casserole du feu, le ghee est prêt. Attention à cette étape-ci, le ghee brûle facilement.
    Petits trucs pour savoir si votre ghee est prêt: des dépôts se forment dans le fond de la casserole et lorsque vous jetez quelques gouttes d’eau, vous entendez des crépitements. 
  • Pour un ghee digestif ou ghee Ghrita, ajouter des épices : poivre noir, curcuma, cardamome, clou de girofle, cumin. 
  • Filtrer ce liquide pur dans un récipient en verre.

BIENFAITS du ghee
“Le ghee est bon pour les yeux, active la digestion, favorise la beauté, améliore la mémoire, nourrit les tissus, offre une longue vie et protège le corps d’un grand nombre de maladies”. Bhavaprakash, texte Ayurvédique classique

 

Smoothies & Perspective ayurvédique

 

Pourquoi les smoothies ne sont-ils pas encouragés en médecine ayurvédique ? 

  • La complexité du mélange de fruits, de légumes à feuilles, de lait végétal et tant d’autres ajouts (protéines, superaliments…) est longue et lourde à digérer
  • Les fruits sont plus digestes lorsqu’ils sont mangés seuls. Mélangés à d’autres ingrédients, ils fermentent.
  • Le froid de ces boissons aggravent les éléments de l’Air + Éther (Principe du dosha Vata), soit la sécheresse et la perte du feu digestif alors que notre feu digestif aime la simplicité & préfère les aliments mâchés pour une meilleure digestion.
  • Après le pic énergétique des boissons de smoothies, une quantité d’énergie est libérée (tissu adipeux) et en même temps cela appauvrit les tissus profonds (dents, os, moelle, nerfs, tissus reproducteurs & hormonaux), ce qui entraîne à la longue allergies, fatigue chronique, ballonnements, flatulences…car les tissus profonds sont responsables de nourrir directement notre système immunitaire.
  • Si vous êtes addicts aux smoothies : ajouter une pincée de curcuma + citron + gingembre  pour faciliter la digestion ou de la coriandre, cumin, cardamome, basilic,
  • Ajouter un peu d’eau chaude
  • Mélangez peu d’ingrédients et évitez l’excès de super-aliments qui alourdissent
  • Préparer des smoothies de fruits et des smoothies de légumes séparés
  • Les smoothies sont un repas, c’est-à-dire bien mâcher“ et bien saliver chaque gorgée
  • pas de glaçon ou de crème glacée dans les smoothies
  • pas de produits laitiers comme le yaourt, le lait, le kéfir mélangés aux fruits ou légumes
  • Pour les personnes qui ont déjà un système digestif sensible surtout au niveau du gros intestin : évitez les légumes à feuilles vertes, les aliments crus
  • Si vous les achetez à l’extérieur, évitez les marques non biologiques ou ceux qui vous font croire au logo « cold pressed ».

 

 

Rasayana ayurvédique : Amla ou amalaki

amalaki

L’amalaki (Emblica Officinalis) est un fruit qui équilibre les 5 éléments (Éther, Air, Feu, Eau et Terre). Puissant rajeunissant, cet arbre pousse sur dans des régions sèches (éléments de l’Éther + Air), ses fruits aux   récoltés à l’automne, associent les 5 goûts (amer, sucré, astringent, acide, piquant), seul le salé manque. L’amalaki est un puissant rajeunissant, qui renforce tous les tissus corporels et la vitalité : Système immunitaire, système hormonal (nourrit les ovaires), système urinaire (combat les cyctites) régénération cellulaire et osseuse, nourrit le coeur, les poumons, la peau, la perte de cheveux ou grisonnement précoce et la vue, favorise l’assimilation de la nourriture, régularise le taux de sucre dans le sang et régule la digestion. Très bon également pour soutenir le foie et purifier le sang des toxines et cholestérol (très apprécié en cas d’hyperacidité). Il nettoie la bouche et tonifie les dents tout en supportant les gencives qui saignent. C’est un excellent rasayana pour l’été (le meilleur temps pour une détoxication)  et l’automne pour sa saison de récolte.

L’huile d’amla est excellente pour calmer l’esprit et bien dormir

Avant les repas du midi et du soir, 1/2 c. à thé de poudre (ou 1 à 2 gellules) d’amalaki dans une tasse d’eau chaude avec un peu de miel

 

Food : Tempeh (made in Montreal)

Le tempeh fait partie des aliments favoris des indonésiens. On dit même qu’il est originaire de Java. Texturé, au goût délicat de noix. C’est un aliment riche en protéines, en vitamines et en fibres alimentaires…bien plus que le tofu, car il est préparé directement à base de graines et non de lait de soya (comme le tofu). Également plus facile à digérer que le tofu en raison de la fermentation des graines.

Recette indonésienne : Faîtes chauffer un peu d’huile dans une poêle, faire revenir 2.c à thé de graines de coriandre + une pincée de sel + 1 c. à thé de galanga ou gingembre + 1 c. à thé de pâte de crevettes + un soupçon de sucre de canne & ajouter le tempeh coupé en dés. Laissez cuire le temps que les dés de tempeh s’imprègnent de tous ces parfums. Puis servir le tempeh cuit sur une salade de roquette + avocats coupés en tranches fines saupoudrés de poivre noir + basilic thaï + le jus d’un citron vert

Le goût sucré de l’avocat ; Le goût amer de la roquette (dépuratif du foie & des reins) ; Le goût acide du citron pour élever et purifier l’esprit.

Mon tempeh favori est le Tempeh de la cie montréalaise Ferment Passion, préparé à Montreal. En vente au Marché 3 Pilliers – 750 rue Gilford (plateau Mont-Royal)

Schisandra, Baies aux 5 saveurs

Appelée graines aux 5 parfums, cette baie rouge tient une place unique dans la pharmacopée chinoise. Sucré, salé, piquant, aigre et amer, elle harmonise les 5 éléments, les 3 « trésors » du Qi, de Esprit & de l’Essence des reins ainsi que les 5 organes : Tonifie et équilibre les fonctions du Foie, du Coeur, de la Rate, des Poumons et des Reins.

Son nom chinois est Wu Wei Zi.

Teinture de Schisandra : 1 pot de vodka + 1/3 de tasse de baies. Déposé le pot, à la noirceur, hermétiquement fermé. Chaque jour, agiter le pot. Prêt en 6 semaines.

Cette lumineuse baie soutient l’activité physique et mentale sans créer de stress, c’est un tonique pour la mémoire, l’esprit et la concentration (on dit qu’elle conjugue les effets de la camomille et du café). Elle aide à l’endurance physique, stimule l’immunité, regénère le Yin de la jeunesse, le Schisandra est une plante pour la beauté des impératrices. Comme elle préserve les liquides du corps,  elle est aussi employée pour l’asthme, les troubles respiratoires, l’insomnie, les déficiences rénales, l’impuissance, la fertilité et les diarrhées.

Très conseillé lors des accouchements (autant pour la femme qui accouche que pour les accompagnantes et sage-femmes)…apportant force et calme.

Composition : 20 % de glucides; 11 % d’acide citrique; 10 % de protéine; 10 % d’acide malique; 2 % d’acide tartrique; 17 sortes d’acides aminés et de nombreuses vitamines; des oligo-éléments (germanium, sélénium, iode et zinc) et huile essentielle.

En décoction : de 10 à 15 g de schisandra pour 3 tasses d’eau. Porter à ébullition l’eau et laisser frémir pendant 40 min. Vous pouvez aussi verser de l’eau chaude et laisser reposer pendant plusieurs heures.

Pour une cure de jouvence, de 3 semaines à 3 mois pour sentir les effets.