Nouvelle lune 19/10

lights

….Observons notre leadership dans toutes les sphères de notre vie,
Sommes nous des leaders qui permettent à tout ceux qui nous entourent de laisser leur lumière s’élever ?
Sommes nous des leaders au service d’une humanité plus collective ou sommes nous des leaders pour asseoir notre propre pouvoir ?
La nouvelle lune touche l’aspect INTÉRIEUR ou l’Essence divine de chacun….comment suivre ce petit point lumineux dans l’infini du ciel ?
Comment voulons nous toucher notre humanité intérieure & l’ouvrir aux autres ?
Comment trouver l’harmonie en Soi pour oeuvrer au sein du collectif ?
Qu’est-ce qui nourrit notre lumière intérieure ?
Cette nouvelle lune nous permet de devenir l’architecte céleste, l’ingénieur divin ou l’artisan cosmique de notre propre destinée. En utilisant une compréhension claire des lois de l’univers & de notre essence divine, nous aurons la capacité de façonner des choses nouvelles, D’INNOVER, en délaissant l’illusion ou la projection.
Certains changeront complètement de vie ou se mettront en lien profond avec ce qui les habite, où la tête se réconcilie avec le coeur.

Cette nouvelle lune du 19 octobre est une nouvelle lune de grande réflexion intérieure. Elle célèbre la fête de Diwali en Inde. Diwali est la Célébration du passage à la nouvelle année, c’est le RENOUVELLEMENT DE LA VIE, un temps de retour profond à Soi. Diwali symbolise la victoire de la Lumière sur l’Obscurité, de l’Ordre sur le Chaos. Un temps pour réfléchir sur nos pensées, nos mots, nos comportements, notre ignorance et allumer les lampes de la connaissance intérieure et de la bienveillance.
Pendant les 5 prochaines nuits, laisser une lumière allumer, en l’honneur de Lakshmi, la Déesse de la prospérité matérielle et spirituelle & de Ganesha, le Dieu qui dissout les obstacles, qui relâche les « mauvais esprits » autant physiques que mentaux.
Même si perturbation il y a dans les ciels et dans les corps, le Serpent du temps continue à bouger & faire lever les noeuds karmiques. Le status quo n’existe plus.
Tout ce qui nous permet d’expansionner nos connaissances en lien avec la conscience subtile est le moment le plus parfait. Soyons ouvert à tous apprentissages.

Advertisements

Pleine lune du 5/10

Lune des fleurs ou lune des récoltes,
Le mois de septembre sous l’influence du serpent de lumière a déclenché & amplifié des changements importants. Transformation planétaire, changements dans les consciences, accélération de tous les processus intérieurs. Toute cette traversée est aussi exigeante sur nos corps qui suivent la transformation de la croute terrestre. La pleine lune du 5 octobre sera intuitive, comme l’eau profonde qui jaillit du profond de la terre. On dit de cette pleine lune qu’elle est l’étoile du chemin, qu’elle est celle qui de toutes les finitions et en même temps de tous les débuts. Cette pleine lune si nous l’écoutons sera guider nos âmes vers leur destination. Cette pleine lune nous offre des connaissances profondes pour ouvrir à une nouvelle expression de Soi, guidée par une profonde sagesse.
C’est un temps pour développer la patience et la diplomatie, pour se détacher de l’anxiété & des déceptions et se rendre disponible à ce nouveau ciel inconnu.

Pour le jour de pleine lune, prenez un temps de paix pour une méditation, une pratique spirituelle ou une introspection. Et laissez vos coeurs s’exalter, c’est une belle journée pour pardonner, pour trouver la tranquillité d’esprit et laisser infuser en soi cette énergie divine. Sous les rayons de la pleine lune, laisser sa lumière régénératrice vous pénétrer de ses rayons les plus lumineux comme un nectar d’amour. Et remercions pour la générosité abondante de Mère Nature.

 » Never stop trying to cultivate the sacred inside you » – Ming Dao Deng

Pleine lune du 6/09

 

De l’air, du feu,
Des tornades, des ouragans, de l’eau, de l’eau,
Depuis l’éclipse si ardente du mois d’août : chacun vit une forme d’épuisement, de fatigue…
Nous sommes plus sensibles à tout,
Cette éclipse fait le tri de nos eaux souterraines,
Nous rappelant bien que nous sommes vibrations, un corps empli à 75% d’eau….

Nous pouvons vraiment sentir un changement d’énergie, Même si nous ne connaissons pas encore où la graine veut vraiment se planter et la direction fondamentale…nous tournons autour de quelque chose qui veut émerger.
Quels espoirs souhaitons nous voir briller dans les prochains mois, sans nous sacrifier ou renouveler nos douleurs intérieures, mais plutôt dans la paix et la sérénité ?
Cette pleine lune nous guérit des formes qui aveuglaient nos illusions & limitaient notre perception.
Dans cette pleine lune, nous vivons une grande libération psychique,
Nous pourrons aussi visiter ce qui a atteint un point final dans nos vies,
Nos sacrums, nos systèmes digestifs…deux pôles qui en septembre devront relâcher leurs profondes empreintes, leur mémoire cosmique, leurs eaux souterraines,
Cette pleine lune est un pas pour l’intégration de nos mondes physiques et spirituels,
Septembre s’inscrit dans la constellation des « 1000 guérisseurs ou 1000 remèdes»,
Une profonde guérison primordiale en lien à nos ciels nocturnes & à nos mondes sous-marins.
Pendant ce mois de septembre, il est bon de prendre le temps de se retirer pour écouter sa vision intérieure,
Ce mois de septembre nous demande de regarder au-delà de nos voiles,

 

Le symbole du sphinx

Que ce magnifique texte de mon amie Manon Gemme résume à merveille mes ressentis de la pleine lune du 5 septembre : « Devenir «pur» comme l’eau; dépourvue de dépôt, d’impuretés, être «rien d’autre que», être ce qu’il est en soi et par le droit de son destin individuel. »

innocence-450025_1920

« Dans le signe de la Vierge, l’individu a atteint sa maturité et il doit à présent, jouer son rôle dans la société. Il doit produire, procréer, créer. Il a un sens intense de ce devoir. Travailler, produire, enseigner, investir; constitue l’essence même de la vie sociale. Mais une activité productrice basée strictement sur l’individualisme pur et sur l’expression émotionnelle personnelle pose une énigme à l’Homme. Comment éviter l’épuisement physique et nerveux, le drame émotionnel et la déception?  C’est, dans son essence, l’éternelle question de l’homme au Sphinx.

star-1096934_1920

Une ancienne tradition veut que le point zodiacal qui termine le Lion et commence la Vierge porte le symbole du Sphinx.  Être mythique qui fait face au désert égyptien a le corps d’un lion et la tête d’une vierge; c’est vraiment le point de rencontre du Lion et de la Vierge.

Regardez-moi, dit le Sphinx; devenez semblables à moi. Je suis un énorme félin, aux ardentes passions léonines, et, dans mes entrailles, se cache une énergie puissante. Mais ma tête est celle d’une vierge. Je suis là, dans l’attente de ce qui doit venir. Je regarde les étoiles. J’attends mon heure: elle est écrite. Il n’y a en moi ni orgueil, ni impatience. En moi, pouvoir et pureté sont polarisés vers l’accomplissement d’un but et d’une destinée

La Technique et la repolarisation émotionnelle sont les deux clés du secret du Sphinx (Vierge). La Technique consiste à devenir objectif quand à ses modes de comportement, les analyser et refuser tout aveuglement sur leurs imperfections. Être parfaitement intègre et honnête dans l’évaluation de toute activité, la sienne et celle des autres. Le Sphinx doit apprendre à critiquer sans passion et sans préjugé. Il doit avoir un sens aigu du discernement. Devenir «pur» comme l’eau; dépourvue de dépôt, d’impuretés, être «rien d’autre que», être ce qu’il est en soi et par le droit de son destin individuel. Quand l’Homme inclus dans sa nature des éléments ou désirs qui «n’appartiennent pas» à la structure de son caractère individuel essentiel, ces facteurs agissent comme des «impuretés»; provoquant conflits psychologiques et dépressions nerveuses.  Ces impuretés compromettent l’accomplissement harmonieux de sa vie, amoindrissent l’énergie utilisable, perturbent l’équilibre psychique et mental. L’Homme «sonne faux», gaspille ses forces dans une tension inutile et une dépense énergétique improductive. Il faut devenir une «agent pur» de production, sans conflits, sans complexes ni peurs.

babies-1323340_1920.jpg
La pureté de l’enfance: chaque rivière est claire à la source (U.Butuslescu)

La repolarisation consiste à réorganiser ses désirs, réorienter ses impulsions et regarder au-delà de soi et se consacrer au Plus Grand Tout.  Les énergies de la Vierge doivent être utilisées à servir l’humanité tout entière.  Du Lion à la Vierge, l’énergie devient substance. La puissance devient raison et discrimination. Les drames émotionnels et créateurs deviennent compréhension réfléchie et analytique.  La relation triomphe du rayonnement personnel. Le Chemin doit mener vers la «Plénitude de l’Homme». »

Source : Dane Rudhyar, Le Rythme du Zodiaque, Éditions du Rocher. 1981.

Photos: Pixabay

 

L’éclipse solaire est un redémarrage cosmique

 

« C’est la nuit dans le bush australien. Avec l’une de ses amies et la mère de celle-ci, elle nettoie et fourbit l’argenterie de la maison sous la direction d’une femme plus âgée. Cependant, mue par un pressentiment profond, elle abandonne sa tâche et se dirige discrètement vers une porte-fenêtre. Des familles aborigènes se rassemblent un peu en contrebas de la terrasse et contemplent le ciel avec attention : un événement sacré se prépare, qu’ils attendent depuis des générations. 

À l’horizon, à l’est, la lumière point, alors que le côté de l’Occident est plongé dans une obscurité totale. Mais, surprise ! C’est la lune pleine qui apparaît du côté habituel de l’aurore, tandis qu’à l’opposé, du sein de la nuit, jaillit le disque du soleil. Les deux luminaires montent rapidement l’un vers l’autre, les aborigènes et la rêveuse retiennent leur souffle. Que va-t-il se passer ? Le soleil et la lune vont-ils se heurter et s’anéantir, dans leur refus de se soumettre l’un à l’autre. Va-t-il se produire une catastrophe cosmique ? 

Parvenus au zénith, les deux astres semblent un instant hésiter, la lune est un peu plus brillante, plus dorée qu’à l’ordinaire. Le soleil, lui, semble un peu argenté. Soudain, dans le même mouvement, l’un et l’autre se décalent et ils apparaissent l’un au-dessus de l’autre, sans qu’on puisse dire maintenant, tant leur éclat est égal, qui de la lune ou du soleil soutient l’autre. 

Devant ce mariage, cette conjonction des opposés, les Aborigènes et la rêveuse sont tombés à genoux. La lune et le soleil commencent alors à s’éloigner l’un de l’autre en suivant leur trajectoire vers l’horizon opposé. 

Après le rêve, la jeune femme, tout emplie par le sentiment numineux et la beauté primitive des scènes de la nuit passée, peindra le tableau de cette grande conjonction qu’elle m’apportera à la séance suivante, en disant : « Je comprends que je ne dois pas suivre uniquement l’exemple des femmes de ma famille et de celles qui m’ont élevée, comme font, dans le rêve, mon amie et sa mère qui, trop occupées par leurs activités lunaires traditionnelles — l’argent est le métal de la lune — ne voient pas ce signe d’un temps nouveau. Ce signe, le mariage harmonieux du dieu et de la déesse, la nature plus instinctive, les Aborigènes, l’attend depuis très longtemps. Mais seuls ceux, qui peuvent se distraire de leurs devoirs habituels, qui peuvent se réveiller et se rassembler dans la nuit qui précède un nouveau degré de la conscience, sont admis à contempler le mariage royal. Dans cette union, le soleil et la lune échangent leurs territoires, et se donnent l’un à l’autre sans rien perdre de leur essence. Ils se conjoignent, ils se marient sans se mélanger, s’éclipser ou s’anéantir, pour une nouvelle naissance de la conscience, un mariage intérieur. » – Guérir d’Osiris

Art, Sue Halstenberg

 

 

Éclipse solaire : 21/08

stars

L’énergie est très puissante, c’est comme si ce mois d’août nous amène dans un voyage de transformation presque historique…les portes du passé et du présent se font miroir, et l’énergie entre comme une inondation. Cette éclipse nous amène dans une profonde métamorphose impliquant le thème de l’eau partout dans nos vies (aussi bien individuelle que collective) : Quelles sont nos tornades intérieures ? Quels sont nos fleuves plus tranquilles ? Quels sont nos lacs de sérénité ? Quelles sont nos rivières qui soulèvent nos émotions ? Cette éclipse qui nous fait transformer nos confiances, nos dépendances, nos ambiguïtés et nos sécurités.

Comment utilisons nous notre leadership et autorité ? Est-ce que notre conscience reflète uniquement nos besoins individuels ou sommes nous réceptifs à ce qui est autour de nous ?  Où se situent nos extrêmes ? Comment utilisons nous notre feu intérieur ?

Cette éclipse est un moment de changement important pour trouver l’équilibre intérieur de notre propre humanité.

Pour les personnes qui ont du mal à gérer les changements ou sont trop attachés au passé, ces passages peuvent être vécus durement.

La communication émotionnelle (impulsion, agressivité, manque de clarté, sentiments réprimés ou troublés) sera au sommet de nos défis, ainsi que notre besoin de reconnaissance ou nos luttes de pouvoir.

Les émotions sont à fleur de peau, il n’y a plus de défi à vouloir accomplir ou de défi à vouloir défier, nous sommes maintenant à liquéfier, à libérer le noeud spirituel le plus ancien et le plus serré, ouvrant les valves à une accélération du processus de changement  personnel et d’évolution sociale. Qu’il s’agisse d’une fin ou d’un début, nous sommes tous à nous re-créer, à créer quelque chose qui nous représente au plus profond. Tout dans ces prochains mois peut révéler l’imprévu, l’inattendu.

Cette éclipse si vulnérable, si sensible, nous détrône ou nous fait vivre des montagnes russes, nous oriente vers notre véritable identité, une quête spirituelle, le regard et l’ouverture des autres dimensions, l’estime de Soi sans avoir à rien prouver ainsi que les nouveau choix que nous ferons. Prenez un temps pour mieux sentir vers où l’appel se fait. Une pause dans ce mois d’août, un temps pour prendre soin de ces étoiles qui veulent s’illuminer dans nos vies. Quoi que nous faisons, sortons de l’ombre et mettons notre conscience sur du neuf,

Passionnant, turbulent que ce mois d’aout. Restons dévouer à ce qui nous fait le plus de bien.

Le système osseux peut demander plus d’attention pendant ces temps d’éclipses.

Pleine lune : 7/08

« Si nous changeons,
L’univers que nous étudions
va aussi changer.
L’observateur se croit neutre,
En fait il est participant. » – Olivia Costa de Beauregard

Ralentissement, obstacles…
Un mois d’aout relié à la partie aquatique en nous, à l’eau des profondeurs, aux fluides du mental,
Une pleine lune qui joue sur nos ventres, nos péricardes, nos cerveaux….
Une pleine lune qui nous relie au temps qui passe, à notre destinée, à la notion de murissement, à la notion de patience.
Une pleine lune initiatique comme un tremplin en haute altitude pour trouver nos 7 merveilles du monde.
Une pleine lune qui crée des pressions intérieures pour nous mettre face à face à nos vérités comme une prise de conscience éclairée.
Une pleine lune qui demande de ne pas nous perdre dans le perfectionnisme ou la performance,
Une pleine lune qui secoue nos fondations comme des secousses sismiques pour tout renouveler ce qui dort en nous.
Une pleine lune du rythme féminin…nous revenons sur nous-mêmes, nous réinitialisons complètement notre coeur. Cette pleine lune est celle de tout remettre en question, une forme de guérison intérieure qui sera unique pour chacun.
Notre sensibilité est exacerbée, et c’est comme si tout tournait en spirales,
Tout ce qui sera dit ou entendu aura une réverbération immense dans l’univers
On dit de cette pleine lune est comme le barrage qui brise, elle rompt tout ce qui stagne en nous, toutes nos guerres intérieures.
Faisons confiance à toutes ces sensations qui tentent de nous guider vers une profonde re-naissance
Cette pleine lune nous fait toucher à toutes ces blessures intimes qui reviennent en spirales et qui sont maintenant prêtes à être acceptées et transcender avec honnêteté et empathie. Il est le temps d’écouter les vibrations du coeur. Le péricarde qui contient nos peurs & nos armures est prêt pour relâcher.
Les mots de Krishnamurti accompagnent ce processus, « Toujours nous voyons les choses partiellement. D’abord parce que nous sommes inattentifs, secondement parce que nous les regardons à partir de nos préjugés, d’images verbales et psychologiques accompagnant ce que nous voyons. Jamais nous n’observons quoi que ce soit d’une façon complète. C’est chose ardue que de regarder objectivement même la nature. Regarder une fleur sans qu’il n’y ait aucune image, aucune notion botanique, simplement l’observer. Cela devient assez difficile parce que notre esprit vagabonde et ne s’intéresse à rien. Et même s’il s’intéresse, il contemple la fleur avec certaines appréciations, certaines descriptions verbales qui donnent à l’observateur le sentiment d’avoir vraiment regardé. Regarder de propos délibéré, c’est ne pas regarder. Donc jamais nous ne voyons la fleur, nous la voyons seulement à travers son image. »
On dit que cette pleine lune est celle de l’écoute subtile, qu’est-ce que l’univers essaie de nous dire et que nous n’entendons pas ?

Laissons nous percevoir au-delà de ce que nous connaissons….