« Intuition is the highest form of intelligence » – Magazine Forbes

intuition

Intuition Is The Highest Form Of Intelligence

« Intuition, argues Gerd Gigerenzer, a director at the Max Planck Institute for Human Development, is less about suddenly « knowing » the right answer and more about instinctively understanding what information is unimportant and can thus be discarded.

Gigerenzer, author of the book Gut Feelings: The Intelligence of the Unconscious, says that he is both intuitive and rational. « In my scientific work, I have hunches. I can’t explain always why I think a certain path is the right way, but I need to trust it and go ahead. I also have the ability to check these hunches and find out what they are about. That’s the science part. Now, in private life, I rely on instinct. For instance, when I first met my wife, I didn’t do computations. Nor did she. »

I’m telling you this because recently one of my readers, Joy Boleda, posed a question that stopped me in my tracks: What about intuition? It has never been titled as a form of intelligence, but would you think that someone who has great intuition in things, has more intelligence?

My « gut instinct » is to say yes, especially when we are talking about people who are already intellectually curious, rigorous in their pursuit of knowledge, and willing to challenge their own assumptions.

Let me put this a bit simpler. If all you do is sit in a chair and trust your intuition, you are not exercising much intelligence. But if you take a deep dive into a subject and study numerous possibilities, you are exercising intelligence when your gut instinct tells you what is – and isn’t – important.

In some respects, intuition could be thought of as a clear understanding of collective intelligence. For example, most web sites are today organized in an intuitive way, which means they are easy for most people to understand and navigate. This approach evolved after many years of chaos online, as a common wisdom emerged over what information was superfluous and what was essential (i.e. About Us = essential).

Theo Humphries argues that intuitive design can be described as « understandable without the use of instructions ». This is true when an object makes sense to most people because they share a common understanding of the way things work.

You might say that I’m a believer in the power of disciplined intuition. Do your legwork, use your brain, share logical arguments, and I’ll trust and respect your intuitive powers. But if you merely sit in your hammock and ask me to trust your intuition, I’ll quickly be out the door without saying goodbye.

I say this from personal experience; the more research I do, the better my intuition works.

Although this may be a paraphrase of his thoughts on the subject, Albert Einstein has been widely quoted as saying, « The intuitive mind is a sacred gift and the rational mind is a faithful servant. We have created a society that honors the servant and has forgotten the gift. »

Sometimes, a corporate mandate or group-think or your desire to produce a certain outcome can cause your rational mind to go in the wrong direction. At times like these, it is intuition that holds the power to save you. That « bad feeling » gnawing away at you is your intuition telling you that no matter how badly you might wish to talk yourself into this direction, it is the wrong way to go.

Smart people listen to those feelings. And the smartest people among us – the ones who make great intellectual leaps forward – cannot do this without harnessing the power of intuition.

Bruce Kasanoff is a ghostwriter for thought leaders and a fine art photographer. He is the co-founder of More Intuitive, a free community for professionals.

Advertisements

Matin zazen

shinrin yoku - 1

Nous consacrons notre temps, à la double face de la pureté de notre être,
Nos Soucis
Notre Esprit
Ce qui nous trouble ou nous obscure,
Comme si tout notre être avait oublié que nous pouvons tout transformer. ⠀
En réalité…tout ce que nous désirons au plus profond de nous c’est être accepté & aimé pour notre vrai Moi.
Derrière notre corps, se dessine une nouvelle forêt,
Sollicitons nos 6 sens chaque jour,
Simplifions,
……
Commençons la journée par nous regarder honnêtement, ⠀
Acceptons, embrassons la vastitude intérieure de qui nous sommes, ⠀
Car rien n’est créé par accident, ⠀
Surtout pas notre existence.

Matin & Photo Zazen, Ayung

Matin Zazen : Le cosmos

hubertreeves

« La science nous enseigne que tout ce qui existe – pierre, étoile, grenouille ou être humain – est fait de la même matière, des mêmes particules élémentaires. Seul diffère l’état d’organisation de ces particules les unes par rapport aux autres. Seul diffère le nombre d’échelons gravis dans la pyramide de la complexité. (…) Encastrées dans une maille cristalline rigide, les atomes des pierres, des astéroïdes & des planètes solides sont beaucoup plus structurés que les atomes d’une étoile gazeuse, mais incomparablement moins que les atomes d’une patte de grenouille. Le cerveau humain avec ses milliards de neurones interconnectés, constitue l’échantillon de matière le plus formidablement structuré de notre connaissance. (…) À l’échelle de la masse & du volume, l’homme n’est rien : une poussière infime dans un espace sans bornes. Mais, selon le critère beaucoup plus significatif de l’organisation, il se situe très haut. À notre connaissance, il occupe l’échelon le plus élevé, celui duquel on peut voir l’univers et se poser des questions sur son origine et son avenir.(…) Avec les nébuleuses, les étoiles, les pierres et les grenouilles, tout ce qui existe, nous sommes engagés dans cette vaste expérience de la matière. Nous sommes les enfants d’un cosmos qui nous a donné naissance après une grossesse de 15 milliards d’années. Comme dans la tradition hindouiste, les pierres et les étoiles sont nos soeurs. » – Hubert Reeves

Photo, L’univers expliqué à mes petits-enfants 

Pollution numérique

email

« Si quelqu’un commençait par se demander :
Qu’est-ce que l’homme ?
Quels sont ses besoins ?
Quelle est pour lui la meilleure façon de se réaliser ?
S’il reconnaissait cela,
Il pourrait utiliser les produits de la science & de l’industrie en fondant toujours ses choix sur ces mêmes critères :
Est-ce que cela me rend plus humain ou moins humain ? » – George Orwell

Pollution numérique
Si nous avons désormais davantage conscience de notre empreinte écologique, la notion d’empreinte numérique demeure plus floue. Elle est liée au stockage de toutes nos données dans les datas centers, de grands hangars energivores (climatisation indispensable, sécurité, disparition des terres agricoles…). En supprimant 30 e-mails de nos boîtes, cela permet d’économiser l’équivalent de la consommation électrique d’une ampoule pendant 24h00….Des gestes simples qui font bien des différences.

Let go

 

The only constant is,⠀
Nothing is permanent,⠀
nothing is definite.⠀
When we begin to understand, accept & follow the fluidity of the existence,⠀
we open to the life we are destined to live. – Ayung

La communauté dans nos vies…des aurores boréales

« Nous avons le choix d’être fidèles à des dons qui nous ont été donnés. Ces dons qui nous ont été donnés ne sont pas peut-être pas d’abord, pour nous-mêmes. Ces dons, ces cadeaux sont pour notre plus Moi le plus grand, pour le rôle que nous avons à offrir dans la communauté. Cela, à mon avis, est la raison pour laquelle les dons nous ont été donnés. Voilà pourquoi la nature est si diversifiée. Nous avons besoin de tous les gens autour de nous, nous avons besoin de tout le monde, nous avons besoin de chaque feuille sur chaque arbre, nous avons besoin de tous les vers de terre dans la terre, nous avons besoin de toute la réalité bactérienne et de chaque événement. Nous avons besoin de tout. La communauté est la réalité plus grande, notre destinée personnelle plus grande. Pourtant, la communauté dépend du développement intégral de chaque individu « . – Thomas Berry