Veda Elements, Guide d’automne 2017

« Chaque bonjour contient son bonsoir ; chaque bonsoir contient son bonjour », énonce un dicton chinois. Yin et Yang ; Début et Fin ; Inspiration et Expiration, telle est la nature profonde de l’automne. Une saison qui nous demande d’habiter notre incarnation, cette unité précieuse entre l’âme et le corps. L’automne est également la saison reliée à la sagesse & à la transmission. 

Le guide d’automne, version pdf est vendu au prix de 20$ ou 20 euros

douceur automnale, Ayung

Advertisements

Prendre soin de son système nerveux

pinksand« The mind is like water, my friend. When it’s agitated, it becomes difficult to see. But if you allow it to settle, the answer becomes clear. » – Bil Keane

Prendre soin de son système nerveux

  •  l’huile essentiel de bois de santal favorise le calme et la paix. Tandis que les huiles essentielles de basilic sacré, de myrrhe, de sauge nettoient les canaux de l’élément Vent (fluctuations émotionnelles, agitation, pensées en excès, anxiété) & de terre (attachement au passé, rêvasserie, léthargie, dépendance affective, passivité). Appliquer quelques gouttes sur le sommet du crâne laisser crépiter les idées ; à la base du cou pour apaiser l’inconscient ; sur le front pour activer les perceptions.
  • Pour une alimentation satirique (qui procure la paix) : Les fruits sans excès harmonisent l’esprit ; les céréales complètes tonifient le mental ; les produits laitiers non pasteurisés et non fermentés nourrissent le coeur ; les huiles et le ghee nourrissent les tissus nerveux.
  • L’examen intérieur de Soi-même ; Être réceptif au divin sous la forme qui vous est la plus juste, comment pouvons nous utiliser nos dons au service de l’humanité ? Il n’y a pas que notre accomplissement personnel qui est doit être cultivé.
  • Application d’huile de sésame + brahmi ou ashwagandha, le soir au coucher, aide à apaiser le système nerveux. Ces deux plantes calment les systèmes nerveux exténués, qui pensent trop ou qui sont inquiets de nature, sans les rendre léthargiques (c’est merveilleux en cas d’hyperactivité). Favorisent la mémoire, équilibrent le travail des hémisphères gauche et droite, améliorent la concentration.

Vésicule biliaire : Symbolique, douleurs & plantes

 

GallbladderLa vésicule biliaire est l’organe atelier du foie, qui fait couple avec l’utérus, la glande thyroïde, et est reliée au nerf sciatique et aux globules rouges (la symbolique du clan)
La vésicule biliaire est considéré comme la matrice du feu et un organe du mouvement & d’expression. Si elle est bien balancée, la vésicule biliaire est le siège du discernement, du mouvement dans la souplesse & la prise de décisions en lien à la voie du juste milieu, se concentrant sur  une expansion plus vaste de la conscience et une compréhension plus élargie de l’âme. La raison pour laquelle elle est très sensible aux mots qui se disent, qui s’écoutent, qui s’écrivent.
Si elle est débalancée, la vésicule biliaire devient trop mentale & contient trop ses émotions et est immobile ou emplie de frayeur. Elle devient comme une planète qui use de son autorité, de fermeté et de confrontation ; Qui veut amplifier, multiplier ce qu’elle touche en se croyant le Dieu des hommes ; Qui peut être trop focusé sur la matérialité ou sur ses ambitions personnelles. Quand elle est blessée, elle peut cristalliser et ruminer le passé sous forme de rancoeur.

Si la vésicule biliaire est affaiblie, on peut ressentir des troubles intestinaux & digestifs (remontées acides, flatulences, calculs biliaires, cholestérol), essoufflement, migraines chroniques, douleur du nerf sciatique, douleurs aux tendons et aux ligaments, blancs des yeux ou teint jaune, agitation mentale ou états dépressifs latents.

  • Les plantes qui aident la vésicule biliaire :
    – Radis noir + artichaut avec un jus d’un citron, à jeun
    – Le charbon végétal + eau pure + citron + 1 soupçon de cayenne + sirop d’érable
    – Romarin : Diluez 2 gouttes d’huiles essentielles de romarin dans un 1 c. à thé de miel, 2 ou 3 fois par jour en dehors des repas
    – Jus de poires le matin au lever
    – La carotte permet de fluidifier et de purifier la bile
    – Infusion de bourdaine ou de pissenlit
    – Menthe poivrée sur les tempes en cas de migraines
  •  Massage du ventre avec de l’huile de romarin verbénone + basilic ocinum 
  • Prendre du temps pour se reposer ou dormir sur le côté gauche 
  • Alimentation
    Il est mieux d’éviter les jaunes d’oeufs, les abats, les crevettes, les graisses animales & viandes, les produits issus de la transformation du lait, alcool, sucres raffinés
    privilégier les céréales de grains anciens, les fruits, les légumes (fenouil, basilic, , les protéines végétales, le fenouil, le basic

Rasayana : rajeunissement ayurvédique

Éthymologiquement, RASAYANA vient de Rasa « essence subtile » et Ayana « ce qui entre, ce qui pénètre« . Rasa est le premier des 7 dathus (tissu du corps) : La lymphe. Si la lymphe ne fonctionne pas bien, rien ne peut pénétrer dans le corps. À la fois très subtile et très précieuse que notre lymphe.

L’équilibre du corps repose sur l’équilibre entre une action catabolique (destruction) et une action anabolique (construction) qui se perpétue en cycle en permanence. Les Rasayanas supportent l’action anabolique (construction) dont le but est de renforcer l’ojas, soit la force vitale,  de manière à ce que les tissus soient toujours bien nourris. On dit que les thérapies Rasayana sont des thérapies de rajeunissement. Les Rasayanas sont les remèdes les plus subtils des thérapies ayurvédiques, « ce sont des moyens qui permettent de favoriser l’unité en Soi, de vivre en osmose avec la création et le créateur, de purifier tout ce qui peut entraver et bloquer l’unité ». Ils sont une manière de transformer le corps physique, mental, émotionnel et spirituel.

Les Rasayanas sont sous différents types : tartinade à base de plantes, pratiques de méditation, thérapies de massages, exercices….

  • Rasayana au miel, en cas de lourdeurs digestives : 1/2 c. à thé de gingembre + 1/2 c. à thé de curcuma + 1/2 c. à thé de poivre noir. Mélanger 1/2 c. à thé de cette potion avec un peu de miel biologique, non pasteurisé, 2 fois par jour (le matin et le soir). Le miel est un nectar de longévité pour la médecine ayurvédique, mais si le miel est chauffé alors il devient un aliment collant, stagnant et mort dans le tube digestif, se transforme en toxines.
  • Chyawanprash : Élixir de jouvence (sous forme de cure de 3 semaines)
  • Rasayana Amla : Sous forme de cure de 3 semaines
  • Triphala : Un mélange de 3 plantes qui à la fois est un Tonique nettoyant et rajeunissant pour le côlon, les poumons, l’intestin grêle, le foie, la circulation du coeur et le sang, les graisses.
  • Formation Ayurvéda : Panchakarma-Rasayana (octobre, Montréal)

 

Prendre soin de notre système lymphatique

Comment s’occuper de notre précieux océan intérieur ? Le Système lymphatique est le plus grand système circulatoire du corps, et fait partie intégrante de notre système immunitaire…à la fois système de distribution d’éléments nutritifs et système de détoxication (élimine les déchets de chaque cellule du corps, y compris le système cardiaque et digestif). Le système lymphatique serait considéré comme la partie Yin de la circulation, tandis que le système sanguin serait considéré comme la partie Yang.

Le mouvement du système lymphatique est basé sur le mouvement du diaphragme par la respiration et le mouvement du corps physique à travers les mouvements actifs.

  • Au début du cycle menstruel, le drainage lymphatique augmente. Si congestion il y a, le cycle menstruel peut-être perturbé : sensibilité de la poitrine, ballonnements, rétention d’eau….Autres signes de congestion lymphatiques : kystes ovariens, fibromes utérins et le syndrome des ovaires polykystiques, Fibromyalgie, oedème, douleurs articulaires le matin, cellulite, acné, rhume fréquents, maux de tête, fatigue, allergies.

Le système lymphatique (humide, lent, émotif) est en lien avec l’universel, l’infini, ce qui est caché. Le système lymphatique demande de dissoudre les vielles structures, les vieux schémas, les illusions, de lâcher prise, d’arrêter de fuir ou de se sacrifier (relation victime-sauveur), de regarder honnêtement nos insécurités et nos anxiétés profondes,  pour que ce liquide puisse ouvrir à une réalité plus vaste, une dissolution des fortifications de l’égo, une  véritable empathie, un don de soi et un Amour pur & nous pousser à réaliser la quête de notre idéal. 

Optimisez notre système lymphatique : 

  • S’hydrater : 1 tasse d’eau chaude ou à température ambiante, ajouter 1/2 c. à thé de sel d’Himalaya
  • Le matin au lever : tisane de gingembre & miel
  • Massage doux à sec (des pieds vers le coeur & des bras vers le coeur, en cercle sur les articulations) avec les gants Garshan (gants de soie)
  • Marmas à masser en mouvement circulaire : Kshipra (entre le pouce et l’index, sur la partie tendre mains et pieds) & Gulpha (2 points de chaque côté talon, articulation de la cheville)
  • Massage des seins tous les jours avec un mélange d’Huile d’olive + huile de Millepertuis sauvage
  • Massage au bols chantants & les Sons
  • Watsu (massage dans l’eau chaude)
  • Exercices : Marche, étirements, Jardinage, mouvements, danse, respiration, natation…du mouvement qui vous fait du bien sans se surpasser.
  • La chaleur : Sauna, hammam
  • Tisanes qui facilitent le drainage : Gingembre + Cannelle + Cardamome + Cumin + Coriandre + verveine des Indes ou Tulsi (basilic sacré) + fenouil
  • Évitez les jus froids, préférez les soupes : Le système lymphatique aime ce qui est chaud
  • Évitez les excès de sel et de sucre ; l’excès de voyage ; l’agitation mentale

 

 

 

 

Le cycle féminin & les menstruations

wombDans le corps d’une femme, l’énergie de la Terre circule du bas vers le haut, commençant par la racine de notre talon, traversant notre utérus (le coeur énergétique) et rejoint la racine de notre tête. Pour l’homme c’est le contraire. On peut y ressentir à quel point notre ventre et notre coeur sont liés, et lorsque notre ventre est blessé, trompé, fermé ou vide alors plus rien ne peut s’ouvrir dans le coeur spirituel.

Le ventre et son bassin sont des espace de création accomplie, de guidance, de gestation ressemblant au cycles de la nature, aux phases croissantes et décroissantes, aux cycles des menstruations. Selon la médecine ayurvédique, le tissu reproducteur est le plus subtil des tissus. « L’ayurvéda croit que le corps sécrète de lui-même les hormones dont il a besoin pour son métabolisme. Ces sécrétions apparaissent en temps voulu et disparaissent d’elles mêmes en fonction des besoins de l’organisme. Quand le taux d’hormones est satisfaisant, les sécrétions se ralentissent, voire s’arrêtent. Si l’on donne au corps des hormones artificielles, l’organisme va alors ralentir sa propre production hormonale, déséquilibrant les processus biologiques jusqu’à parfois l’arrêt des sécrétions hormonales. » –

En Ayurveda, les intestins, la vessie et l’utérus ont des similitudes dans leur composition. Prenez soin de votre système nerveux, de votre digestion, de votre périnée.  »

  • Du début des menstruations à l’ovulation, nous nous préparons symboliquement à une naissance, notre énergie est vive, nous sommes actives. C’est un moment formidable pour démarrer des projets ou donner vie à ce qui nous appelle.
  • Le milieu du cycle est synonyme de fertilité & d’idées, nous sommes très réceptives aux autres et dégageons ces fameuses hormones de l’Amour (phéromones). C’est le temps de faire progresser nos semences.
  • La semaine précédent les menstruations, nous retournons à l’intérieur, nous sommes plus sensibles, le moment est propice à l’introspection, à l’obscurité, à Soi. C’est le temps où le voile entre le visible et l’invisible devient plus fin. C’est un temps qui demande plus d’attention, c’est le temps d’identifier ce qui ne convient plus et de transformer. Cette phase si riche en prise de conscience nous demande de ralentir, de se reposer, de s’abandonner. C’est le temps de l’expir. Massage à l’huile chaude (sésame + ricin) du ventre, du bassin, du bas du dos et des fessiers + Bouillotte d’eau chaude sur le ventre (si vous vous sentez fébrile, anxieuse, des émotions en dents de scie).

Les + : Tisanes de fenouil (calme les spasmes, soulage les crampes et apaise l’esprit). Des épices (préparer un mélange de cannelle + gingembre + basilic + cardamome + poivre noir + curcuma) à ajouter à votre nourriture pour  enrayer la stagnation et améliorer la circulation sanguine. Le fenouil cuit est un aliment particulièrement bénéfique à manger pendant les menstruations.

Alimentation : Pendant la période avant les menstruations, il est bon d’éviter de manger trop acide ou trop salé, de boire du café ou des boissons glacées, de se nourrir de produits laitiers fermentés, et tous les aliments contenant une richesse en gras (excepté pour le ghee).

–  Sauge en teinture mère (salvia officinalis): Apaise le ventre gonflé, aide à la digestion et calme les émotions trop ardentes. Les teintures mères se prennent en dehors des repas pour une meilleure absorption. 3 fois par jour (30 gouttes).

Eau de cumin + coriandre en décoction : Faire bouillir de l’eau avec 1 c. à thé de coriandre  & de coriandre pendant 10 minutes. Boire cette eau en tisane chaude tout au long de la journée (3 à 4 tasses par jour), elle permet une meilleure élimination du flux menstruel.

–  Huile de ricin : 1 à 3 c. à thé d’huile de ricin + un peu de gingembre au coucher pour aider le corps à se détoxiquer (excès de toxines dans le corps).

  • Lorsque le sang coule, c’est le temps du silence, du pardon, du bilan. C’est aussi un temps pour ne pas s’exposer au froid, de se reposer. Éviter tout ce qui pourrait agiter votre système nerveux (voyages ou déplacements rapides, prenez le temps de dormir). Opter pour une alimentation légère composés de soupes, de légumes sautés avec du ghee + épicées (cannelle, gingembre, cumin)

– Rituel Bain des Lunes : Portez à ébullition 1 l d’eau + 1 c. à thé de cannelle + 1 morceau de gingembre frais. Laissez macérer ce mélange pendant 30 min sur le feu. Versez dans votre bain chaud et ajouter quelques fleurs de calendula.

La cannelle stimule les vibrations spirituelles ; le gingembre apporte chaleur et puissance ; Les fleurs de calendula font une peau soyeuse et inspire des rêves divinatoires.

–  Herbe ayurvédique : Le Shatavari est considérée comme le principal tonique du système reproducteur féminin car il est nourrissant, adoucissant, humidifiant et qu’il apaise le coeur. Mélangé avec de l’Amalaki pour reconstruire tous les tissus et apaiser le feu du sang. Ces deux plantes prises avec du gel d’aloès permet de nettoyer et de nourrir l’ensemble du système reproducteur. (¼ à ½ c. à thé du mélange Shatavari + Amalaki dans 1 à 2 c. à table de gel d’aloès. Deux fois par jour, avant les repas.

Art, Emma Plunkett

Ayurvéda, Routine du matin, pour une haleine agréable (faire gandouch)

La nuit, la bouche devient plus sèche et les bactéries abondent.

«Les dépôts qui se forment à la racine des dents perturbent le sens du goût et conduisent à une mauvaise haleine. La langue doit pour cela être régulièrement nettoyée.»
 – Charaka Samhita,

Commencez votre journée du matin par le rituel appelé « oil pulling » ou « faire gandouch » :  Faites un bain de bouche avec 1 c. à table d’huile de sésame vierge & biologique qui aura été chauffée à 108 degrés C (n’utilisez pas de l’huile de sésame directement de la bouteille) + 1 goutte d’huile essentielle de clou de girofle + 1 goutte d’huile essentielle de tea tree + 1 goutte d’huile essentielle de myrrhe. Gargarisez bien toute la bouche, sentez comment vos dents et vos gencives sont à la fois nettoyées et lubrifiées. Ce bain de bouche d’une durée de 5 à 10 minutes permet de désintoxiquer tout le corps par l’entremise des muqueuses buccales.  Il existe une huile ayurvédique fabriquée spécialement pour les soins de la bouche. Le liquide que vous cracherez sera blanc et mousseux.

L’huile de sésame a des effets anti-bactériens, anti-viraux et fongicides. Elle nous débarrasse non seulement des bactéries nuisibles mais aussi de leurs déchets.

Une fois le rituel terminé, rincez la bouche avec de l’eau chaude, brossez vous les dents & raclez la langue avec un gratte langue en cuivre. Le dépôt qui est sur la langue est composé à 90% de germes.

«Le rinçage buccale à l’huile empêche le dessèchement du cou et des lèvres, protège les dents et renforce les gencives.» – Charaka Samhita

Puis ensuite, boire la tisane chaude de Gingembre + un peu de jus de Citron + Soupçon de miel