Pourquoi l’Ail est déconseillé aux yogis ?

Ce que nous mangeons est une médecine, et au delà du côté « santé » des aliments, chaque légume, fruit, épice, huiles…est influencé par 3 énergies ou qualités appelées Gunas en médecine ayurvédique, et ces 3 attributs nous influencent à plusieurs niveaux (physique, mental, spirituel).

« La connaissance provient de la qualité Sattva, l’avidité provient de la qualité de Rajas et la confusion, l’illusion et l’ignorance proviennent de Tamas » – Bhagavad Gita 

Certains aliments sont sattviques (équilibre, harmonie, clarté), d’autres sont rajasiques (mouvement, agitation, impatience, fluctuations émotionnelles)  et d’autres sont tamasiques (inertie, lourdeur, confusion).

L’ail malgré qu’on lui accorde de nombreux bienfaits est considéré comme un aliment qui accroît la lourdeur d’esprit, terni les chakras et a une action irritante sur les organes reproducteurs). 

Comment reconnaître les aliments selon leurs propriétés ou Gunas ? 

  • Les aliments Sattviques aident à restaurer l’harmonie et l’équilibre mental, aident à tonifier et reconstruire une qualité supérieure de tissus & régénèrent l’esprit. Les meilleurs aliments sattviques sont ceux riches en Prana ou force vitale : Fruits et légumes frais issus de culture biologiques ou biodynamiques) ; Céréales complètes et sans gluten ;  graines, pignons de pin, noisettes et amandes fraîches ou légèrement grillées et salées. Si les noix ne sont pas fraîches, laisser les amandes et noisettes dans l’eau pendant une nuit ; Fromages frais et biologiques, paneer, lait cru et frais ; Ghee, huile de sésame ou huile de tournesol première pression à froid et huile de noix de coco ; Sucre de coco, sucre complet non raffiné (jaggary) ; Infusions de plantes ; Épices (gingembre, cannelle, curcuma, fenouil, coriandre, basilic, cardamome) ; Légumineuses (haricot mungo, tofu ou tempeh biologique, haricots azuki) ; Cuisson à la vapeur ; Graines germées ; Légumes de mer (toute les sortes d’algues).
  • Les aliments Rajasiques stimulent jusqu’à agiter ou perturber les émotions ou devenir irritantes. Rajas est à la fois le principe transformateur qui peut aussi être destructeur : Choux, brocolis, choux-fleurs, choux de Bruxelles, ail, oignon, ciboulette ; radis, pousses de moutarde, piments, aubergines ; Citron ; Légumineuses ; Tous les aliments ou graines ou noix trop grillés ou trop salés ; Huile d’olive ; Sel et épices fortes ; Café, chocolat, cacao, thé ; Pickles ; Miso, sauce tamari ; Peanuts ; Tabac ; Manger rapidement.
  • Les aliments Tamasiques contractent et ferment l’esprit, ils ralentissent notre réflexion et nos actions et peuvent entraîner le doute et les raideurs autant physiques que psychologiques : Alcool ; Yogourt, gorgonzola ou parmesan, fromages à pâte dures, fromages bleus ; Ail, oignon, poireaux ; Viande, poisson, oeufs ; Tous les aliments trop murs ; Une trop grande quantité d’aliments sucrés ; Sucre blanc ou aliments raffinés ; Aliments rances ; Excès de pommes de terre ; Excès de noix, les noix de macadamia ; Crème glacée ; Aliments pasteurisés ; Crustacés ; Les aliments en conserve ; Fritures ; Les produits cuisinés ; Les aliments trop cuits ; Les aliments réchauffés au micro-onde ou restés trop longtemps au réfrigérateur ; Viande ; Champignons séchés ; Bananes.

Selon l’alimentation védique, aucun repas lourd devrait être pris avant 10h00 le matin et après le coucher du soleil. Le repas principal doit généralement être pris entre 11h30 et 13h00. À l’automne, hiver et printemps, préférez une alimentation cuite que crue. Apprenez à distinguer la faim ou la soif de l’émotion ou de la gourmandise. La saveur douce est préférable en début de repas. La saveur piquante, amère ou astringente en fin de repas. Ce qui signifie qu’il est mieux de commencer le repas par le dessert et terminer le repas par une salade de roquette. Il est bon d’augmenter la part d’aliments Sattviques dans l’alimentation quotidienne, et d’ajouter modérément des aliments pour passer à l’action et d’aliments Tamasiques pour la stabilité. Évitez aussi de trop mélanger d’ingrédients au cours d’un même repas.

 

 

 

 

 

 

Advertisements

One Reply to “Pourquoi l’Ail est déconseillé aux yogis ?”

  1. Merci infiniment pour cet article.
    Je sentais instinctivement certains aliments m’influencer dans mon comportement mais je ne savais pas que la médecine ayurvédique en avait fait un classement. Tout ça va m’être très utile.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s