Le saut du guerrier, le saut qui sauve

wabisabiyinyang

« S’arracher de tes peurs, de l’autorité, des jugements des autres,
Et prendre le temps de regarder ta beauté, l’intérieur de ta chair.
Tu vis depuis longtemps sous un joug, tu aspires à une lumière plus blanche,
Ton énergie perd de son aura,
Tes couleurs s’assombrissent,
Certains essaient de te garder sous leur coude,
Ces gens là t’aiment superficiellement,
ils ont peur de se retrouver seul.
Alors, depuis des mois, tu marches à côté de ton corps,
Tu ne prends plus de recul.
Tu t’engouffres dans une vie qui n’est pas la tienne,
Par peur de te retrouver seule.
Sors, fuis, vis intensément,
Tu passes à côté d’opportunité de toutes sortes,
Tu t’assoupis et pourtant une petite flamme à l’intérieur ne demande qu’à vivre.
Ne plante pas ton arbre trop vite,
La vie te rattrapera.
Il est de ces temps où personne ne peut plus reculer de sa mission,
Il est de ce temps où la vie frappe trop fort,
La vie nous met face à face avec nos actes, nos responsabilités,
Nous ne pouvons plus passer à côté.
Ressentir devient primordial,
Oublions l’esprit,
Ce dernier s’agrippe uniquement par peur, par ignorance,
Il aime le connu, le déjà vu.
Mais à l’intérieur, chacun connaît au plus profond le saut du guerrier,
Le saut qui sauve,
Plonge. » – Ayung

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s