La naissance : Chamanisme & Astrologie

 

  • Ce n’est pas seulement parce que la naissance est un miracle que nos ancêtres ont vu tant de puissance numineuse dans l’image de la mère qui donne naissance. C’est également parce qu’elle est quintessentiellement chamanique. Une femme sur le point de donner naissance se trouve au passage entre la vie et la mort. Elle scrute le domaine de la mort, ne sachant pas avec certitude si elle va s’en sortir vivante, et elle va jusque là afin de ramener une nouvelle âme. Ramener une âme depuis « l’autre côté » à celui-ci est du chamanisme et de la guérison. Faire face à la mort sans crainte, afin de sauver une âme est l’exploit que tous les apprentis doivent maîtriser avant qu’ils ne puissent se dire chamans. Le faire au nom de la communauté, c’est être « au service », le faire au nom de la race, c’est être une mère qui donne naissance. La plupart des formes de ce que nous appelons le chamanisme sont des dérivés du prototype original, une mère qui donne naissance.

Cela a été un secret bien gardé dans notre société que l’accouchement produit un état altéré de la conscience – un état d’ »extase » naturelle ou « se trouver à l’extérieur de soi-même », comme celui d’un chaman. Les soi-disant progrès de la science médicale ont servi à priver les femmes de cette expérience. Le vécu de l’accouchement a été retiré de nos mains et altéré au-delà de ce qu’on peut imaginer. La plupart des femmes américaines ne se font même pas confiance pour donner naissance sans la présence et l’aide active d’un médecin. Cette personne est habituellement un homme sans expérience préalable de l’accouchement, et sans aucune possibilité de l’avoir, qui a étudié l’accouchement et les femmes, et qui pense à elles avant tout en termes pathologiques. Les statistiques les plus récentes que j’ai vu énoncent que seulement 1% des naissances en Amérique ont lieu à la maison. Et c’est sûrement significatif d’un problème de constater que le taux de césariennes a augmenté de façon spectaculaire durant la dernière décennie. Une femme en travail ne peut pas vraiment expérimenter un quelconque ressenti de sa puissance chamanique naturelle si elle est transportée à l’hôpital, droguée, contrôlée par « moniteur », priée de suivre les ordres, ses instincts annihilés, ses besoins rejetés et ses peurs amplifiées. Jusqu’à très récemment dans nos hôpitaux, son processus était arrêté à mi-parcours, elle était traitée comme si elle ne savait rien et était incapable de prendre une seule décision de son propre chef. Son ouverture vaginale était incisée, son bébé tiré – souvent avec l’utilisation de forceps; elle était recousue plus étroitement qu’à l’origine (« pour son mari ») et envoyée au lit, généralement sans son bébé! Dans ces conditions, une nouvelle mère ne se sent pas puissante, elle et son bébé ne se relient pas et tout cela ressemble à un cauchemar qu’elle finira par oublier.

Il est clair d’après les images de femmes en accouchement faites par des sociétés dites primitives ou autochtones, que ce ne sont pas toutes les femmes qui vivent ce niveau d’aliénation et de paralysie que de nombreuses femmes américaines ont traversé au moment de donner naissance. Des images anciennes montrent des femmes en transe, parfois chantant ou chantonnant, elles poussent et s’accroupissent, serrent les dents, respirent, font tout ce qui est nécessaire pour aider le bébé à sortir. De cette façon, lorsque ces femmes primitives achèvent l’acte de naissance, elles ont été initiées à l’état adulte réel. Elles ont passé le test, maitrisé des craintes inconnues, et surmonté des difficultés. Elles connaissent leur propre force. » – Vicky Noble (ce texte est un extrait de l’article Accouchement, sang menstruel et chamanisme traduit par Alain Boudet).

  • Signification de la nouvelle lune avant la naissance : « On sait que la période du cycle lunaire qui nous voit naître est une composante fondamentale de notre tempérament, qu’elle indique aussi une façon de réagir et nos valeurs.Mais nous baignons avant la naissance, dans un influx composé de mémoires (sorte de bagage émotionnel) qui viennent du passé. La Nouvelle Lune avant la naissance serait un cumul de : pulsions, tendances, réactions, habitudes de comportement qui seraient tous issus de vies antérieures.

    Certains astrologues affirment que la Nouvelle Lune avant la naissance exprimerait les projections parentales.

    Le degré de la Nouvelle Lune avant la naissance demeure un point sensible (transits-progressions) tout au long de notre vie. À tester! Petit conseil : noter l’image Sabian (ou autres systèmes symboliques) associée au degré de la Nouvelle Lune qui précède votre naissance. La symbolique exprimée peut renseigner sur la Mission de vie.

    Pour les astrologues grecs de l’antiquité, le degré de la Nouvelle Lune avant la naissance donnait un indice sur la longévité potentielle d’un natif. Rudhyar affirmait pour sa part qu’elle montrait notre vitalité de base (réservoir de vitalité).

    Pour les astrologues ésotériques, la Nouvelle Lune avant la naissance fourni des indices sur l’intention de l’âme à accomplir sa destinée. Elle montrerait le contrat de l’âme (ses attentes) tel que décidé dans l’espace entre deux incarnations.

    Différences et similitude entre la Nouvelle Lune avant la naissance et le nœud lunaire sud ?

    Le nœud lunaire sud est aussi composé de mémoires mais il est davantage représentatif des patrons de comportements du passé. Les actions qui émergent du nœud lunaire sud sont souvent rigides et compulsives. Lorsque stressés, le nœud sud est un lieu sécurisant pour nous.

    Mais il est aussi vrai que le nœud lunaire sud soit aussi un lieu de forces, de talents et de dons qui furent développés au fil des incarnations.

    Les nœuds lunaires expriment ce qui nous nourrit sur un plan universel. Le nœud sud représentant ce qui nous nourrissait dans le passé (par opposition, le nœud nord évoque le futur et ce qui doit être développé pour nourrir l’être qui est en devenir). La meilleure utilisation du nœud sud : servir de terreau et d’engrais au nœud nord. Selon Forrest, encore mieux, le nœud sud au service de l’Autre.

    L’Axe des nœuds est quelque chose de dynamique qui requiert la collaboration des deux nœuds. Leur fonction est de nous mettre en contact avec notre essence (et celle des autres). Sorte d’axe alchimique ou l’on récupère le matériel brut des vies passées et des comportements ancrés afin de transformer en une nouvelle source d’énergie. » Manon Gemme

     

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s