Thés du printemps

Le-the-jaune-le-plus-fin_imageWidth560

THÉ BLANC : Jadis réservé aux empereurs de Chine, le thé blanc est un liquide précieux et rare, au parfum délicat, doux et velouté. Au début du printemps, les premiers bourgeons sont récoltés à l’aube, puis laissés à l’ombre quelques jours. On dit que le thé blanc, Bai Hao Yin Zhen (Aiguilles d’argent au duvet blanc) est l’un des plus beaux crus. Un empereur chinois avait ordonné qu’il soit récolté avec des gants blancs et des ciseaux en or.
Les plus beaux thés blancs proviennent de la province du Fujian en Chine. Pauvre en théine, riche en polyphénols, vitamine C et oligo-éléments; le thé blanc possède une action diurétique et favorise l’élimination des toxines, aide à lutter contre le mauvais cholestérol, la fatigue et le stress. Une température d’infusion à 70°C, entre 7 et 20 min, dans une théière en céramique.

THÉ JAUNE : Les feuilles du thé jaune sont légèrement fermentées à l’étouffée, souvent sous couvert de paille. Puis délicatement roulées en aiguilles et séchées. Les plus réputés sont le Jun Shan Yin Zhen (Aiguille d’argent du Mont de l’Empereur) produit dans la province du Hunan, sur l’île Jun Shan du Lac Dongting en Chine et le Meng Ding Huang Ya produit dans la province du Sichuan en Chine. Tonique et digestif, ses propriétés sont semblables au thé vert. Infusion entre 6 et 12 min, à 70°C, dans une théière en céramique.

Photo, Thé jaune

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s