Bains et sources chaudes au Japon

Etroitement lié au culte Shintô, le rituel de purification par l’eau, le misogi est une cérémonie sacrée en communion avec la nature où l’âme et le corps nettoyés, retrouvent leur virginité originelle. La nudité est naturelle, sans regards désobligeants ou provocateurs. Depuis le XIXe siècle, l’Amérique puritaine imposa la séparation des sexes, de nos jours, il existe encore des bains mixtes.

main_onsen

ONSEN : (On, «chaud» ; Sen, «source»). De la presqu’île d’Hokkaido au nord, à celle de Kyushu au sud, jaillissent des bains naturels d’eau chaude, issus de sources volcaniques, réputées pour ses eaux minéralisées contenant du souffre, du fer, etc. Verdâtres, bleutées, claires ou laiteuses, ces eaux bienfaisantes, empreintes de légendes et de mythes, surgissent dans des lieux enchanteurs, en harmonie avec la nature. Même rituel sacré des bains dans les Ryokan, ces auberges traditionnelles japonaises attenantes aux sources, où l’on apprécie la cérémonie du thé et où l’on déguste la cuisine kaiseki – terme qui fait référence aux pierres (seki) chaudes que les moines zen transportaient dans la poche de leur robe (kai) afin d’oublier leur ventre affamé – Par la suite, cette cuisine est devenue le symbole de la gastronomie traditionnelle japonaise. Un menu délicat, raffiné, composé d’une multitude de petits plats de toute beauté, servis à votre chambre selon un ordre précis en fonction de la saison et du mode de cuisson. Le soir venu, une hôtesse déroulera discrètement les futons pour la nuit. En famille, entre amis ou collègues de travail, ces destinations aux sources du bien-être sont très populaires. Au pays du Soleil Levant sont recensées un peu plus de 20 000 sources chaudes. Le rituel du bain au Japon est un culte.

copy-japanonsen.jpg

ROTENBURO : bain à l’extérieur.

SENTO : autrefois appelés machiyu, littéralement «l’eau chaude de la ville», ces bains publics et conviviaux sont apparus dès le VIIIe siècle, et se multiplièrent pendant la période Edo et devinrent des lieux de détente et de plaisir. Ils sont reconnaissables par leurs hautes cheminées. Tout comme les onsens, la majorité des sentos interdisent l’entrée aux personnes portant un tatouage, associé à tort ou à raison au yukasa, la mafia nippone.

FURO (bain) : autrefois en forme de tonneau, les baignoires sont de nos jours rectangulaires. Profondes, en bois de couleur claire, aux odeurs citronnés de bois d’hinoki (cyprès du Japon), elles permettent de s’y plonger jusqu’au cou. Chaque membre de la famille, à tour de rôle, se lave et se rince à l’extérieur avant de s’immerger dans cette même eau brûlante, propre et limpide. Pris en fin de journée, le bain, ouvert sur un minuscule jardin, loin de l’agitation extérieure, demeure un rituel quotidien immuable. Une invitation à la contemplation, à l’éveil des sens, au délassement presque méditatif.

sub2

 

SUNA-MUSHI-ONSEN : vieille de plus de 300 ans, cette thérapie consiste à recouvrir le corps vêtu, à l’exception de la tête, de sable noir. Ce bain brûlant (55°C), d’une dizaine de minutes, active la circulation sanguine, soulage les migraines, les rhumatismes, les maux de dos, etc.

LE RITUEL DU BAIN AU JAPON
Qu’il soit public ou privé, le bain comporte deux pièces distinctes, soit le sentomenjo où l’on se déshabille et le furoba où chaque personne, assise sur de petits tabourets de bois (koshikake), se savonne soigneusement corps et cheveux, se frictionne puis se rince à l’aide du baquet (maru-ko-oke). Prélude obligatoire avant de glisser doucement dans les eaux chaudes aux vertus purificatrices et thérapeutiques, dont la température de l’eau varie entre 40°C et 45°C. Goûtez la plénitude. Après les ablutions, essuyez-vous et enveloppez-vous dans un yukata, kimono en coton léger, et chaussez les geta (socques en bois).

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s