Commencez l’atelier « C’est tellement extraordinaire d’être Soi, justement Soi » dès maintenant – Qu’est-ce qui est essentiel pour vous ?

Prendre un pot de verre ou un bocal, placez y 3 grosses pierres par ordre d’importance, puis des petites pierres par ordre d’importance, puis du sable…Imaginez que ce récipient soit votre vie. Les 3 grosses pierres symbolisent les choses les plus importantes pour vous, ce qui est essentiel, ce que vous ne sacrifieriez pas. Les petites pierres sont les priorités secondaires, ce qui est important. Le sable est tout le reste, tout ce qui fait du bien, mais qui n’est qu’un complément de « ce qui est essentiel » et de « ce qui est important ». 

  • Maintenant, sur chaque grosse pierre,  prenez le temps d’écrire, de dessiner, de coller des images, de photographier, de peindre Ce qui est essentiel pour vous, ce que tu voudrais le plus au monde, tes priorités. En déposant la pierre dans le bocal, nomme la à voix haute. Faites chaque pierre dans l’ordre de vos priorités.
  • Puis ensuite, prenez le temps d’écrire, de dessiner, de coller des images, de photographier, de peindre sur chaque petites pierres « ce qui est important pour vous ».  Nommez à voix haute quand vous déposez les petites pierres dans le bocal.
  • Puis déposer du sable et nommer à voix haute ce qui est complément à l’essentiel et à l’important
  • Votre bol est prêt
  • Puis intégrez tout cet ensemble par le ressenti ou par la visualisation dans votre corps, du début du cerveau jusqu’aux plantes des pieds et des mains. Vivez le déjà comme si la réalisation était là.
  • Prenez le risque d’obtenir ce que vous chérissez le plus

Vivez vos rêves, prenez soin de votre corps, de vos envies, des gens que vous aimez. Remplissez vous de qui vous êtes, cessez d’avoir peur de souffrir, c’est cette peur qui empêche d’être heureux et nous enferme dans nos blessures. Prenez le risque d’être et de vivre ce qui vous habite.

Atelier samedi 5 & dimanche 6 mai, À Montréal ; Le samedi 26 & dimanche 27 mai en Suisse – Atelier C’est tellement extraordinaire d’être soi, justement soi

Advertisements

Formation : Massage sonore aux bols chantants (dans l’eau & sur tapis de yoga), Mantras, Shinrin-Yoku (bain de forêt), Créativité & le pouvoir de l’eau selon Masuru Émoto (Montréal & Suisse)

« Tant que nous vivons, dialoguons avec l’eau » – Masaru Emoto 

Lors d’un massage sonore avec des bols chantants, l’air et le corps sont ainsi utilisés comme conducteurs de l’onde. Cela signifie que le son n’est pas seulement perçu par les oreilles, mais également par l’ensemble du corps.  Notre corps étant constitué de liquide à hauteur de 70% à 90%, les vibrations émises par les bols chantants pénètrent chacune de nos cellules et exercent sur le corps un effet de libération, d’harmonisation et de recalibrage de tous les systèmes (mental, digestif, osseux, immunitaire….).

PROGRAMME DE LA FORMATION (5 jours)

  • Les propriétés du son
  • Le pouvoir de l’Eau, Connaître l’eau changera notre esprit et notre corps selon Masaru Emoto
  • Soin dans l’eau avec les bols chantants
  • Les 7 métaux & les 7 planètes : Impacts, Polarités & non dualité
  • Apprentissage du massage sonore avec les bols chantants (avec et sans eau)
  • Massage sonore & shinrin Yoku (bains de forêts)
  • Apprentissage du nettoyage de l’eau dans nos corps avec les bols chantants
  • Bienfaits du massage sonore aux bols chantants
  • Massage sonore à 4 mains

Chaque matin, nous commencerons nos journées par des mantras ainsi que des exercices de Yoga japonais & des exercices pour retrouver notre axe central via le corps. Et chaque fin de journée sera consacrée à l’expansion de notre créativité avec l’argile en lien avec ce qui a été vécu ou perçu par les bols et l’eau.

Nous irons également en forêt (bain de forêt ou shinrin Yoku) pour pratiquer le massage sonore et expérimenter les 5 branches du bain de forêt. Nous ferons également une journée au bord du lac pour expérimenter le pouvoir de l’eau & le soin des bols chantants & la voix. 

Cette formation est ouverte à toutes et à tous.

+ Du 17 au 21 mai, Suisse – 600 francs suisse

+ Du 6 au 10 juin, Montréal – 500$ 

Quoi apporter : Tapis de yoga ou futon ; draps ; 1 couverture ; crayons de couleur ; cahier de notes ; baume ou huile de massage ; oreiller ; 3 bols de taille différente et de sons différents (contactez moi pour les bols) ; 1 clochette tibétaine ; 1 gong si vous avez ; sel d’Himalaya ; de l’argile ; maillot de bain.

Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire : ayungdari@hotmail.com

Bains de forêt

De nombreux travaux de recherche ont montré que notre corps peut-être protégé et renforcé lorsque nous sommes ancrés. Quand nous entrons en contact avec la terre riche en électrons, nous distinguons un meilleur équilibre de nos systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Cet ancrage facilite la variabilité de la fréquence cardiaque, contrôle le taux de cortisol, régule notre métabolisme. Marcher pieds nus en contact avec la terre, le sable ou l’herbe, c’est se mettre en contact avec la charge électrique de la planète, c’est recevoir une dose d’électrons au puissant pouvoir de guérison que renferme la terre. 20 min par jour est recommandé. veuillez éviter l’herbe traitée avec des pesticides. La biophilie désigne le besoin pour les êtres humains de se connecter à la nature. Ce mot signifie « l’amour de la vie et du monde vivant ». Nous sommes à l’aise dans la nature car c’est là que nous avons vécu la plupart du temps depuis notre apparition sur terre, c’est dans notre ADN. Nous faisons partie du monde naturel, nos rythmes sont les rythmes de la nature. Pendant la formation du massage sonore aux bols chantants, nous irons découvrir ce grand monde de la forêt accompagné de nos bols & expérimenterons de façon concrète les 5 branches du Shinrin Yoku. En ouvrant nos sens, nous créons un pont entre nous et le monde naturel

FORMATION : MASSAGE SONORE AUX BOLS CHANTANTS, MANTRAS, SHINRIN-YOKU, CRÉATIVITÉ & LE POUVOIR DE L’EAU SELON MASURU EMOTO  (Du 17 au 21 mai en Suisse ; du 6 au 10 juin à Montréal)

 

 

Parentalité bienveillante & Pleine conscience

 

Apprendre à regarder l’Autre – que ce soit mon enfant, mon amoureux(se), mes amis(es), mon boss, l’environnement – tel qu’il est réellement sans mes propres filtres intérieurs….c’est certainement cela la pleine conscience & le moment présent. En tant que parents, notre mission est que chaque enfant sur terre reste en contact avec son espace intérieur. Éveillons les enfants à la conscience du corps, c’est aussi leur apprendre à reconnaître leurs émotions et à les laisser être. Pour qu’un enfant puisse garder son authenticité et exprimer sa nature profonde, cela demande à chaque adulte qui l’entoure de lui accorder toute sa confiance, et de lui laisser la liberté d’être qui il est.

Dans une société en mode « faire », il est parfois difficile de prendre une grande respiration et de regarder la scène qui se passe devant nous sans intervenir et sans plonger dans nos émotions et nos schémas anciens. Ces états de non attention, d’émotions intenses influent grandement sur les états de stress des enfants. Et très souvent, tout ceci nous renvoie à notre propre impuissance, notre propre regard face à l’échec, notre enfance. Un enfant a le droit d’être en colère et a le droit de montrer sa colère, c’est comment les adultes se sentent ou réagissent intérieurement face à cette colère ? Un enfant en colère n’aura peut-être pas le goût que vous le preniez dans les bras, alors permettez lui de taper, de crier, tout en lui disant que vous êtes là, à ses côtés. Cela apaise beaucoup l’enfant car il sent que vous l’acceptez profondément, sans jugement et en même temps, lui aussi apprend petit à petit à défaire le canevas de la colère et à la transformer. Chaque étape de la vie d’un enfant a sa propre maturité. Quand tout s’apaise, on peut reparler de cette émotion qui monte dans le corps et lui demander « qu’est-ce qui fait monter la colère en lui ». Pour cela, il faut aussi que le parent puisse vivre ses propres émotions, être authentique envers lui même et parler ouvertement de ce qu’il ressent. La plus grande lourdeur pour un enfant est de sentir combien ses parents ont des attentes envers lui, chaque enfant est le héros de sa propre histoire et animé par des motivations intérieures qui lui sont propres, et chaque enfant est venu sur terre pour amener son âme à s’exprimer. Nous pouvons aider l’enfant à entretenir ce lien avec son âme en prenant leurs rêves et leurs imaginations au sérieux. Il peut ainsi apprendre à se fier à ses intuitions.

Ne pas être d’accord et même se disputer est sain en soi (même devant les enfants), pour peu qu’on se réconcilie par la suite et que l’on s’excuse. La dispute nous renvoie souvent à des émotions du passé, à une perte de repère, des insatisfactions qui sont restés bloqués à l’intérieur, à des sentiments d’abandon ou d’insécurité. Lors d’une dispute, tout être humain absorbe les émotions comme une éponge (même ceux qui tournent le dos et qui s’en vont ou ceux qui ne veulent rien écouter), et on craint souvent la suite des disputes. Même si cela prend plusieurs jours ou plusieurs semaines après la dispute, il est important de se réconcilier (même si vous savez que votre relation tend au divorce ou s’éteint), de pardonner….et sans utiliser le « oui, mais ». Oser se réconcilier, c’est devenir plus libre, c’est envoyer un message aux cellules que nous nous transformons, que nous acceptons de montrer notre vulnérabilité. Tous les sentiments ont simplement le droit d’exister. Le premier pas sur cette nouvelle terre est de développer une bienveillance affectueuse envers tout ce qui nous entoure et de mieux saisir que nous sommes l’effet placébo.

 

Nous sommes des êtres créateurs

nature« La splendeur de l’espèce humaine ne réside pas dans le fait d’être un humain, mais dans la propension à faire preuve d’humanité » – Gandhi

Nous sommes des êtres créateurs, notre corps est une machine extraordinaire, nous avons des capacités illimitées, et par le pouvoir de notre pensée, nous pouvons nous transformer, nous pouvons guérir, changer nos croyances, créer notre réalité, une réalité basée sur notre futur. 

Plus nous nous définissons sur notre passé, nos émotions du passé, nos difficultés physiques et émotionnelles du passé, plus notre futur se construira à partir d’expériences du passé. Et ainsi, nous vivons chaque jour comme la journée précédente, faisons les mêmes routines, pensons les mêmes pensées, allons dans les mêmes endroits, alors, nous agissons de manière automatique.

 Notre corps est devenu notre esprit.

Il nous faut nous libérer du passé, reprendre le pouvoir sur notre corps, traverser la rivière du changement, sortir de notre zone de confort, prendre contact avec l’inconnu .

L’inconnu, c’est le champ quantique, l’intelligence universelle, le grand Tout, où toutes les possibilités existent. 

En se connectant à ce champ et en lui envoyant un message avec une intention claire et des émotions élevées, ressenties dans le corps, comme la joie, la gratitude, l’amour de la vie, la réconciliation, le pardon…., alors notre futur vient à notre rencontre de manière complètement inattendue.

Nous approfondirons toutes ces notions du grand Tout, de cette intelligence universelle lors de l’atelier – pratique, créatif et rituels inspirants – à Montréal le 5 & 6 mai et en Suisse le 26 & 27 mai – Atelier c’est tellement extraordinaire d’être Soi, justement Soi

 

 

 

Agni, l’étincelle de vie (physique & émotionnelle)

cropped-agni.jpg

Agni est un mot propre à la philosophie ayurvédique qui signifie l’étincelle de vie présente dans chaque cellule, chaque tissu et chaque système du corps. Agni est comme le gardien du corps, il discerne ce qui doit pénétrer dans nos cellules et ce qui doit être éliminé en déchets. Agni est à la base de tous les déséquilibres physiques et émotionnels entraînant malaises et maladies.

La médecine ayurvédique identifie 40 sous-types distincts d’agni dans le corps, chacun étant défini par sa fonction physiologique spécifique ainsi que par sa localisation dans le corps. La mère de tous est jathara agni, le système digestif central qui régit la digestion, l’assimilation des aliments & la transformation de la nourriture en énergie et en conscience. Son siège se trouve dans l’estomac, le duodénum et l’intestin grêle.

Partout où Agni est, il partage les mêmes qualités fondamentales : Chaud, tranchant, léger, pénétrant, subtil, lumineux et clair.
Une alimentation inadéquate, un mode de vie qui n’est pas à l’écoute de Soi et des émotions non résolues ainsi qu’une température froide et pluvieuse peuvent facilement entraver agni en atténuant l’une ou l’autre de ces qualités dans le corps.

Les fonctions d’Agni : 
• Transformation
• Digestion, absorption, assimilation
• La création d’enzymes digestives
• Toutes les activités métaboliques
• Force et vitalité
• Nutrition des tissus
• La production d’ojas, de tejas et de prana
• La couleur de la peau, le teint, la brillance et le lustre
• Le maintien de la température du corps
• Clarté mentale
• Intelligence
• Perception sensorielle (en particulier la perception visuelle)
• Flux de communication cellulaire
• Vigilance, ection et enthousiasme pour la vie
• Courage et confiance
• Jou, rire et contentement
• Discrimination, raison et logique
• Patience, stabilité et longévité
Quand agni est équilibré :
• Appétit normal (note: la faim saine implique la légèreté, la clarté et une anticipation agréable de la nourriture, mais pas un besoin urgent de manger)
• Langue propre (pas de revêtement)
• Bonne appréciation du goût
• Bonne digestion, métabolisme équilibré
• Peut digérer une quantité raisonnable de toute nourriture sans problème
• Élimination correcte (et régulière)
• Absence complète de nausée (ou appétit supprimé)
• Maintient facilement l’homéostasie
• Santé stable
• Poids constant
• Pression artérielle normale
• Bonne immunité
• Son sommeil
• Haute énergie, forte vitalité
• Surplus d’ojas, de tejas et de prana
• Esprit calme
• Perception claire
• Courage, lucidité et intelligence
• Gaieté, optimisme et enthousiasme
• L’amour de la vie
• Longévité naturelle

Agni dans le corps émotionnel 
« Notre vie quotidienne est une relation entre le corps, l’esprit et la conscience. Le corps est innocent, c’est notre apparence physique. Il inclut la structure anatomique et les fonctions physiologiques. Cependant l’esprit est complexe. Il nous tire vers le passé et nous apporte les soucis, les peines, les blessures et les insultes, nous conduisant à vivre dans le passé, un passé mort. Ou bien, l’esprit projette une idée pour le futur. Qu’est-ce que ce serait, qu’est-ce que cela devrait être, qu’est-ce que cela pourrait être… tout cela constitue une projection de l’esprit vers le futur. Naturellement, nous avons besoin du passé et nous avons besoin du futur. Mais, nous devons vivre dans un passé sain, et nous devons nous projeter vers un futur créatif.

Nous avons besoin d’être conscient de la conscience. Être conscient de la conscience est pure(pleine) conscience. Cela nous mène vers une intégration merveilleuse entre le corps physique, l’esprit et la conscience, nous aidant immédiatement à faire face aux différents stress et problèmes. Alors le problème n’est plus un problème. Au contraire, chaque problème révèle sa propre vérité et notre vie devient plus douce.

La science védique, l’Ayurveda, établit que la durée de vie normale d’un être humain est d’environ 100 ans. Cependant les gens meurent prématurément. Nous ne devrions pas repousser la mort dans un petit coin de la vie. La mort est liberté, la mort c’est laisser partir. Mourir est un grand art. La mort est l’orgasme ultime entre le moi inférieur et le moi supérieur. Si nous apprenons l’art de mourir, nous pouvons apprendre l’art de vivre. Nous devons apprendre à mourir à chaque moment. Mourir au passé, mourir aux blessures, mourir complètement aux insultes. Finalement laisser votre égo… être mort. Quand nous mourrons à toutes les choses que nous avons accumulées et auxquelles nous nous cramponnons, alors nous renaissons ; nous sommes réincarnés le jour prochain, le moment d’après, … pas dans une vie prochaine. Une telle existence est totalement libérée de la naissance de la mort. Une telle existence est une vie de longévité. Vivre chaque moment complètement et pleinement, comme si ce moment ne devait jamais revenir. Cela demande une grande conscience. Dans cette conscience, il y a une merveilleuse communication entre le corps et esprit, et la conscience. » – Vasant Lad

Une tisane pour aider le pouvoir d’Agni

1 quart d’eau
1 pincée de Cayenne
2 poignées de racines de gingembre
2 c. à table de sucre de coco ou de miel
1 à 2 c. à thé de sel d’Himalaya

Ou graines de fenouil, gingembre, cannelle, cardamome, poivre noir, clous de girofle.

PRÉPARATION

Faire chauffer l’eau et les épices pendant 15 min. En dehors du feu, ajouter le jus d’1/2 lime et le sucre. Vous pouvez boire cette tisane tout au long de la journée, ou avant les repas.